CARRE VAUBAN, QUARTIER SAINT JEAN D'ANGELY A NICE

Programme : Construction d'1 multiplex de 10 salles de 1 500 places, 143 logements en accession, 76 logements sociaux, 4 042 m2 de commerces, 384 m2 de bureau, 1 parking-relais de 360 places, 1 parking général sous-sol de 295 places.

Profil A habitat et environnement

Maître de l’ouvrage : Adim

Mission : Mission privée complète : Conception et direction des travaux

Co-traitants : Cinfora

Montant travaux : 38 940 500 € H.T.

Surface : 22 371 m² SP

Livraison : En cours

Social / Privé : Mixte

Notre projet se situe dans le nouveau quartier St Jean d’Angely à Nice dont la vocation principale est d’être un pôle universitaire.

Ce nouveau pôle de centralité est une étape dans le processus de rénovation des quartiers Est de la Ville. Nous intervenons dans un projet urbain déjà abouti tant du point de vue de sa forme urbaine (un tracé clair et bien articulé au tissu voisin), que de sa programmation complexe, porteuse d’urbanité, et de son intégration à la ville par le tramway. Le Mail des Universités, parcours du tramway et boulevard urbain structurant, ordonne et irrigue les différents îlots.

 

Ce nouvel îlot va conforter la contemporanéité de ce quartier, remplir un délaissé urbain et composer avec la structure urbaine existante.

 

Dans le cadre de ce projet, la société ADIM Côte d’Azur réalisations prévoit la réalisation de 3 îlots organisés autour d’une place et d’une rue semi-piétonne ouvertes au public sur un niveau de parking sous-sol complet :

> Îlot 1 :du logement social ainsi qu’un parc à destination du public de 360 places sur un rez-de-chaussée commercial

> Îlot 2 :un multiplex cinématographique de 10 salles ainsi que des restaurants/commerces

> Îlot 3 :du logement en accession à coût maîtrisé et libre sur un rez-de-chaussée à destination de commerces

> Sous-sol commun aux trois îlots :Un ensemble de places de stationnement.

 

Cet ensemble immobilier complexe s'inscrit sur un terrain de 11 983 m². L'architecture et la conception de ces 3 éléments reposent sur un sous-sol complet et ne peuvent techniquement se dissocier.

Cependant ces 3 îlots, auront des vocations fonctionnelles autonomes.

 

La création d’une place et d’une rue intérieures articule la parcelle avec son environnement urbain, dissocie et organise les îlots. La constitution de ces espaces publiques redécoupe la parcelle afin de retrouver des échelles d’ilot cohérentes avec la morphologie des constructions voisines.

 

C’est la qualité des nouveaux espaces ouverts au public créés qui fera quartier en prolongement des équipements universitaires existants.

 

Le Multiplex (10 salles et 1 800 places) a été naturellement positionné à l’angle de l’avenue François Mitterrand et de la rue Roquebillière car la visibilité de cet équipement d’animation urbaine (culturelle et de loisir) est stratégique. Ce multiplex deviendra un signal et un repère urbain, son architecture sera à la hauteur de cet enjeu par sa contemporanéité et son originalité.

 

La création d’une place publique piétonne entourée de commerces d’affectations et de tailles diverses agrémentée du multiplex enrichie le quartier en le complétant d’un lieu d’animation et de centralité.